AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Altariel Vanyari [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Altariel Vanyari

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 21
JDR ou Discussion ? : Les deux!
Sur AQ depuis : 20/11/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 16 ans
.{ Race: Elfe de lumière... enfin, c'est ce qu'elle croit...
.{ Affinités:

MessageSujet: Altariel Vanyari [FINI]   Dim 1 Juil - 23:59

Code:



Ma Présentation

Altariel Vanyari


Informations Personnelles

Nom: Vanyari

Prénom: Altariel Ëarwen Tessavi

Âge: 16 printemps

Race: Elfe de lumière... enfin je crois.

Armes (S'il y a lieu): Épée fantôme, ainsi que l'arc et les flèches.

Description Physique
On peut dire qu'Altariel est un beau brin d'elfe de lumière, à l'allure qui peut paraître plutôt mystérieuse, avec ses yeux bleu-gris-vert, qui peuvent changer de couleur, encadrés de cils si longs et si noirs qu'ils n'ont pas besoin de maquillage, et ses cheveux brun-noir qui brillent au soleil et qui sont toujours détachés et un peu désordonnés quand ils ne sont pas tressés. Elle n'a pas cette peau bronzée si à la mode aujourd'hui, mais une peau très pâle, diaphane, avec comme seule couleur ses yeux, ses sourcils arqués, ses joues légèrement rosées et sa petite bouche aussi rose que ses joues. Elle a une voix douce et calme, très expressive, qui peut émouvoir parfois. Elle est de taille moyenne, et a une démarche légère et aérienne... On peut dire qu'Altariel rappelle une fée qui aurait été un peu ténébreuse sans son magnifique sourire...


Description Psychologique
Une jeune femme, encore enfant, assise toute seule sur un banc, regarde le ciel. On se demande qu'est-ce qui se passe dans sa tête, qui semble complètement déconnectée de la réalité. Elle contemple l'infini, imaginant mille et un fantasmes. Les nuages, pour elle, ne sont plus ces masses de vapeur d'eau informes. Non. Elle voit la vie à travers eux. Celui-là ressemble à un cygne déployant ses ailes. La femme-enfant a presque envie que ce cygne descende sur la terre et l'emporte dans ses grandes ailes vaporeuses, jusqu'au pays de l'imaginaire, là où, depuis qu'elle est toute petite, elle a vagabondé, refuge dans la difficile vie de sa petite enfance.Pour elle, les fées et le monde réel sont devenus inséparables. Ils ne sont pas seulement une image abstraite, morte, créés par son cerveau. Le monde des contes des fées, avec la princesse et le prince charmant, existe réellement. Il suffit d'y croire de tout son coeur. Elle n'est pas folle. Elle a juste une imagination hyperactive, tout simplement.

Malgré toutes les épreuves qu'elle a pu rencontrer dans sa vie, que ce soit la mort de ses parents, l'isolement dans une forteresse de l'Alfaheim, l'envoi sur Mannaheim après avoir couru de grands dangers, Altariel a su garder le sourire, ainsi que son côté sincère et spontané. Aussi voit-elle toujours les choses du bon côté. À travers les fleurs, le soleil, les étoiles, les papillons... elle contemple la beauté du monde sous un oeil innocent, joyeux, se disant qu'Odin et Freyja n'auraient pas créé d'aussi belles choses s'il ne restait pas de l'espoir... L'espoir que toute méchanceté, toute laideur disparaîtrait un jour, pour laisser place... au bonheur pur et simple. Les pessimistes et les adultes diront qu'elle est naïve, inconsciente... mais elle croit fermement qu'un jour, tout mal n'existera plus. Malgré sa jeunesse, elle a déjà une âme noble.

Si elle a perdu sa première famille, elle s'est créé une seconde qu'elle apprécie plus... composée de ses amis. Elle restera toujours fidèle à eux jusqu'à la fin, même lorsque l'anarchie régnera et que deux causes différentes les sépareront. Un exemple de son attachement est qu'elle gardera toujours un secret confié par quelqu'un de proche. On aura beau l'amadouer, la supplier à genoux, la menacer, elle ne pipera mot. Pour elle, garder un secret est une chose sacrée. Ce qui peut sembler plutôt étonnant, étant donné qu'elle est assez bavarde. Elle peut passer des heures à parler si l'on ne l'en empêche pas. Mais lorsqu'il s'agit d'un secret... désolé, mesdames-messieurs-mesdemoiselles, c'est motus bouche cousue. C'est aussi à cause de son esprit plutôt têtu qu'elle est comme cela. Dès qu'Altariel a une idée en tête, impossible de la faire changer d'avis. Décidée, elle tiendra tête à celui ou celle qui l'oppose.

Par contre, les décisions sur lesquelles elle met tant de ténacité peuvent souvent être prises sur un coup de tête. Elle est le genre à avoir la devise "Agir avant, penser après!", ce qui peut lui valoir souvent quelques mésaventures.

Ah oui, une dernière chose. Altariel a une passion pour la musique. Elle joue à peu près de n'importe quel instrument. C'est un peu cela, avec son imaginatination, qui lui a fait passer les longues heures de solitude. Et elle a une voix tout simplement... angélique.


Qualités : Courageuse, optimiste, attentive aux autres, enjouée, intelligente, fidèle...

Forces: Histoire de l'Alfaheim (Des dates, il y en a!), musique, chant, combat...

Défaults: Impulsive, têtue, passionnée, irrationnelle, peut avoir du mal à pardonner aux autres...

Faiblesses: Logique, discernement...

Votre Histoire

Altariel est née dans l'Alfaheim, d'une mère qu'elle ne connut jamais. Cela semblait être un sujet tabou. Son père fut toujours décrit comme un valeureux guerrier elfe, qui avait ainsi rendu honneur à l'ancienne lignée qu'était les Vanyari. Il mourut lorsque la fillette eut 1 printemps. Et dès lors, il sembla que des barrières de fer s'étaient étalées autour d'elle, sans que l'on puisse expliquer pourquoi.
Toute la journée, elle était seule dans un palais de l'Alfaheim, où elle recevait une éducation culturelle, musicale et guerrière très avancée, et où ses moindres désirs étaient exaucés... sauf un seul: pouvoir découvrir le monde à l'extérieur de sa prison dorée. Tout cela continua jusqu'à ses 15 printemps.
Encore aujourd'hui, elle ne peut expliquer ce qui arriva cet jour-là.

Elle s'était réveillée un matin, avec aucun serviteur, aucun garde, enfin aucun cerbère. Elle sortit, bien évidemment. Dévalant les escaliers de sa tour, elle descendit dans les rues de l'Alfaheim, où il n'y avait... personne. Un peu surprise et déçue, la jeune elfe chercha trace de vie pendant des heures et des heures, sans rien trouver. Jusqu'à ce qu'elle arrive à une fontaine, quelque peu isolée des autres. Comme elle avait soif, elle prit une petite gorgée.

BIG MISTAKE.

Elle se sentit vieillir, se décomposer, puis projeter dans une espèce de vortex où elle tomba subitement dans une espèce de grotte... remplie d'elfes noirs.

Oh. Non. La fosse nécrophage d'Orfraie. Elle en avait entendu parler dans ses leçons.

MAIS IL FALLAIT VRAIMENT QU'ELLE ATTERISSE LÀ, OU QUOI!

Elle dut se rendre sans aucune sorte de résistance, et bien sûr, on l'enferma. Avec un charmant compagnon de cellule.

Il était étrange. Il était beau, trop beau... plus beau que tout ce qu'elle avait jamais vu. Premièrement, il avait la peau pâle. Très pâle. Et il évitait de la regarder dans les yeux, ce qui était VRAIMENT agaçant. Comme s'il voulait lui cacher son regard. Il avait des cheveux noirs qui allaient jusqu'en bas des oreilles, et une barbe de plusieurs jours.

- Salut, commença-t-il.
- Ah... euh... bonjour.
- Tu t'es faite pincé?
- (Soupir exaspéré) D'après toi?
- Bah, d'accord, calme-toi, regarde, moi aussi, j'ai pas été très intelligent.

Alors ça, c'était trop. Atteinte dans son orgueil, elle lança:

- Eh, dis, ça te dérange de me regarder dans les yeux quand tu me parles, si ça te chante de continuer à m'insulter?

Il rit.

- Tu ne me poserais pas la question si tu me connaissais...
- Ah oui? Montre donc, pour voir.
- Ce que t'es mignonne! Et puis, calme-toi, poulette, tu vas alerter la garde et ils vont penser que je t'ai forcée et vont m'obliger à le faire vraiment pour s'amuser.

C'en était trop. La gifle partit, magistrale. Et soudain, le jeune homme leva la tête. Ses yeux brillaient dans le noir de la cellule. Ils étaient pourpres, et en plus, la pupille n'était même ronde.

Elle était ovale.

Les lèvres retroussés, il laissa voir une rangée de dents très blanches et, au lieu de canines normales, il y avait des crocs.

- C'est impossible... les vampires ont disparu... ils ont été exterminés...

Altariel tremblait de tous ses membres. Elle avait envie de se gifler elle-même. Elle avait toujours été réprimandée pour son caractère impulsif. Et voilà. Elle en avait eu les conséquences. Soupir. Elle réussit à se calmer et à regarder le vampire dans les yeux.

- On dirait bien que non, ma belle... En tout cas, tu tombes drôlement bien... je commençais à avoir faim... Et on dit que le sang d'un elfe, surtout une vierge, est encore plus puissant... je vais pouvoir sortir de ce trou...

Il se rapprochait de plus en plus dangereusement. Une larme perla sur la joue d'Altariel. Puis la colère la remplit. Non, elle ne pouvait finir ainsi. Finir en goule. Sa colère s'intensifia de plus en plus. Une chaleur brûlante la remplit de plus en plus...

Elle hurla. Et sans savoir pourquoi, une immense lance de glace apparut dans sa main.

- Recule. Maintenant.

Surpris, le vampire recula. Avec sa lance, la jeune elfe brisa la porte de la cellule. Après quoi, son arme fondit. Elle n'y prêta pas trop attention. La seule chose qu'elle avait en tête, c'était sortir.

Une force nouvelle l'habitait. Elle courait à travers la fosse, rien ne semblait l'arrêter. Elle bousculait les sylphors et les serviteurs kobolds. Une machine quoi.

Seulement, elle avait complètement oublié son compagnon de cellule...

- Merci de me dégager le chemin, hein!

Oh et puis zut.

LUMIÈRE! Enfin non. Elle était dehors, mais c'était la nuit. Et lui était toujours là. Il s'approchait de plus en plus, pendant qu'elle continuait sa course folle.

Puis soudainement, tout devint noir. Mais avant de perdre connaissance, elle entendit son prédateur lui lancer:

- Je t'aurai un jour!

- - -


Altariel ignore encore comment elle s'est retrouvée à Étienne-Laurion. Même les fulgurs chez qui elle est arrivée l'ignorent. Elle est tout simplement apparue. Comme ça. Et depuis, elle découvre la vie de Mannaheim...

Autre Chose?

Que la Force soit avec toi, Luke.
fiche par century sex.




Dernière édition par Altariel Vanyari le Dim 8 Juil - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Altariel Vanyari

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 21
JDR ou Discussion ? : Les deux!
Sur AQ depuis : 20/11/2011

Qui es-tu ?
.{ Âge: 16 ans
.{ Race: Elfe de lumière... enfin, c'est ce qu'elle croit...
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Altariel Vanyari [FINI]   Mar 3 Juil - 15:36

    Petit DP pour dire que j'ai terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Altariel Vanyari [FINI]   Mar 3 Juil - 15:49

Wow ! J'adore ton histoire ! =)

Pour moi tout est beau, il tes reste a voir avec un autre membre du staff pour être validée ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Stephania
Modette & Walkyrie & Graph'« Au D'or »
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 23
JDR ou Discussion ? : les deux
Sur AQ depuis : 05/10/2008

Qui es-tu ?
.{ Âge: 16 ans
.{ Race: Walkyrie
.{ Affinités:

MessageSujet: Re: Altariel Vanyari [FINI]   Dim 15 Juil - 11:15

J'aime beaucoup ! , tout est beau . PRÉSENTTION ACCEPTÉE

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
i find hope in the darkest of days, and focus in the brightest.
i . d o . n o t . j u d g e . t h e . u n i v e r s e.
stephania.
a l i a s . F r a n c i s
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Altariel Vanyari [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Altariel Vanyari [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arielle Queen :: BIENVENUE :: 
Qui êtes-vous ?
 :: Présentation des personnages :: Validées
-
Sauter vers: